Passionné de numérique et de médias, Julien Dauphin a suivi le Programme Grande École de l’ISCOM, dans la spécialisation Communication et création numérique. Désormais intégrateur web au Parisien, il intervient auprès des étudiants en 1ère année à l’ISCOM Paris.

Pour moi, l’un des atouts de la formation à l’ISCOM, c’est la multiplicité des stages qui facilite clairement l’intégration dans le monde professionnel

En quoi consiste votre poste d’intégrateur web ?
L’intégrateur web travaille en collaboration avec les équipes marketing, communication et les graphistes. Même si je côtoie différents interlocuteurs, j’ai parfois besoin de rester dans ma bulle…surtout dans les moments d’urgence, pour maintenir un niveau de concentration optimal.
J’aime dire que je suis architecte du web, parce que je suis amené à travailler sur les fondations du site. Les missions sont variées : je peux par exemple travailler sur l’élaboration d’e-mailing, la refonte de différents univers du Parisien (Parisien Etudiant, La Parisienne) la création de rubriques ou de blogs sur le back-office.
Quelles sont les qualités essentielles pour être intégrateur web ?
L’une des qualités premières, c’est bien évidemment d’être rigoureux et de savoir respecter les délais impartis. Parallèlement, c’est un métier qui nécessite beaucoup de patience et de persévérance, pour trouver à chaque fois des solutions, notamment face aux problèmes techniques.
Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite devenir intégrateur web ?
Les métiers de la communication web sont à n’en pas douter des métiers d’avenir. Mon conseil ? Être curieux et savoir se nourrir du monde qui nous entoure. Cela implique d’être en veille permanente et aussi conscient des enjeux du numérique.
L’autre atout, c’est la créativité et la capacité à faire preuve d’imagination.

Julien Dauphin

  • Intégrateur web au Parisien
  • ISCOM | Promo 2008