benjamin-richard-ok

Rencontre avec Benjamin Richard, blogueur et digital addict

Après 4 années à l’ISCOM, Benjamin Richard a souhaité se spécialiser en communication digitale en intégrant la 5ème année ISCOM Digital | Communication et création numérique. Blogueur actif, passionné des tendances digitales & marketing, il a participé à l’élaboration du dernier livre de Thomas Jamet [président de l’agence Moxie] Les nouveaux défis du Brand Content.
Rencontre avec ce digital addict.

Pour quelles raisons avez-vous choisi le programme BAC+5 ISCOM Digital | Communication et création numérique ?
Passionné depuis toujours par le numérique, j’ai décidé très tôt, au début de ma 2ème année de me spécialiser dans le digital, sentant le bon filon !
J’ai choisi de terminer mes études sur un cursus entièrement dédié au digital. Je me suis dit que cette formation serait un véritable atout sur le marché de l’emploi.

Quel est pour vous l’avantage de cette formation ?
La formation présente plusieurs avantages ! D’abord, le rythme d’alternance est attractif : 4 jours en entreprise et 1 journée en formation. Ensuite, il y a le contrat de professionnalisation qui permet un financement des études par l’entreprise. Le programme nous permet de participer à des compétitions professionnelles et est riche de rencontres avec des experts du digital. Cette année, j’ai particulièrement apprécié les cours de planning stratégique et ceux de veille créative.

Comment vous est venue votre passion pour le digital et la communication ?
A l’âge de 10 ans, je me suis passionné pour l’informatique. Au départ, j’étais séduit par la programmation, je m’amusais à faire des animations en flash et les jeux en réseau à haut niveau, avant de m’intéresser à la culture digitale dans son ensemble. Aujourd’hui, j’ai deux blogs.
The Biznet dédié à l’actualité marketing, web, publicitaire, qui regroupe aussi ma veille sur les tendances et les marques. Et il y 2 ans, j’ai lancé Bouquins de com dans lequel je chronique les différents ouvrages marketing, communication et web. C’est une thématique très ciblée qui a pourtant su trouver son public.

Vous êtes actuellement en alternance dans l’agence Moxie (Groupe Publicis), en quoi consistent vos missions ?
Chez Moxie, je suis rattaché au Président, Thomas Jamet. J’interviens sur différents projets de l’agence. Je prends ainsi en charge le digital planning mais je travaille aussi sur les prises de parole de l’agence : je rédige des articles,  je participe aux pitchs. Aujourd’hui, mes missions chez Moxie se concentrent davantage sur le développement commercial et j’ai un rôle plus actif dans le new biz.
Parallèlement, il m’arrive d’animer des formations auprès de professionnels sur les enjeux du brand content ou encore sur  les nouveaux panoramas de communication pour toucher le grand public.
J’aime ce côté pluridisciplinaire et transversal, qui me permet de travailler avec différents interlocuteurs, qu’ils soient créatifs  ou commerciaux.
Mon ambition ? Poursuivre mes missions chez Moxie à l’issue de mon année en alternance !

Si vous deviez donner un conseil aux prochains étudiants du programme ISCOM Digital ?
Faire de la veille, toujours de la veille et encore de la veille ! Bref, il me semble évident, pour travailler dans la communication numérique, d’avoir une culture globale en marketing et publicité, qui est essentielle pour mener des réflexions stratégiques. Nos premières missions en tant que junior sont souvent de l’ordre de la collecte de données pour ensuite les traiter et arriver à des recommandations stratégiques. Avoir cette culture améliore grandement les process et permet surtout d’avoir quelque chose à dire autour de la machine à café !

Vous avez accompagné Thomas Jamet dans l’écriture de son livre ; que retenez-vous de cette expérience ?
J’ai travaillé conjointement avec Thomas sur l’écriture du livre, de la construction du plan à la rédaction des contenus, en passant par les interviews. J’ai aussi apporté mon expertise dans la dernière partie, dédiée aux cas pratiques. C’est une expérience hors du commun et c’est une vraie fierté d’avoir mon nom sur la couverture de l’ouvrage !
De cette aventure enrichissante, je garde en mémoire les heures que nous avons passées avec Thomas à rédiger, le casque posé sur les oreilles pour éviter le bruit extérieur ! Et si je devais retenir un moment marquant, ce serait probablement ma rencontre avec Olivier Altmann [Ndlr : coprésident et directeur de la création de Publicis Conseil] dans les locaux de Publicis. Simplement fabuleux.

Suivez Benjamin sur Twitter : @Lobz et sur ses blogs : Thebiznet | Bouquins-de-com
Retrouvez le livre Les nouveaux défis du Brand Content


 



 

 

Leave a Comment