remy-hoche-cube-iscom

Rémy Hoche : “pour travailler dans le numérique, il faut être en veille permanente et garder l’esprit ouvert “

Rémy Hoche est Responsable de la Communication du Cube, le centre de création numérique implanté à Issy-Les Moulineaux.
Jury lors du projet Fil Rouge de l’ISCOM, il revient sur l’impact de la création numérique et du digital.

En quelques mots, quel poste occupez-vous au sein du Cube ?

Je suis Responsable de la communication, des relations médias et de la coordination éditoriale au Cube, 1er centre de création numérique en France qui a ouvert ses portes en 2001, à Issy-les-Moulineaux (Grand Paris Seine Ouest).

Aujourd’hui, les sources d’inspirations sont multiples pour les créatifs et les communicants : je les encourage à aller à la rencontre des acteurs du numérique qui ont souvent une vraie vision prospective du monde. Il ne faut pas hésiter à se rendre dans les lieux de création artistique : ce sont de véritables “Creative Lab” où les étudiants pourront identifier de nouvelles formes et de nouveaux concepts, sentir les tendances, et surtout, libérer et partager leur créativité.

Qu’avez-vous pensé du travail proposé par les étudiants en Communication et création numérique de l’ISCOM ?

J’avais déjà travaillé avec les étudiants en 1ère année à  l’ISCOM  lors de leur Semaine de la Création.  Ils avaient participé à la promotion de l’exposition A taste of London présentée jusqu’au 26 juillet 2014 au Cube et qui montre le meilleur des productions audiovisuelles du célèbre studio de création londonien Nexus.
Cette fois, je suis venu en tant que jury pour assister aux soutenances du projet Fil Rouge.  C’est surprenant de voir la qualité et le professionnalisme du rendu, alors qu’il s’agit d’étudiants  en 1ère année ! C’est intéressant de constater comment les étudiants semblent avoir intégré sur ce projet l’ensemble de leurs enseignements de l’année, à la fois en termes de création graphique et de réflexion stratégique.

 

Vous travaillez dans un lieu de création numérique ; quels conseils donnez-vous aux jeunes intéressés par le digital ?

Le digital est évidemment incontournable aujourd’hui, tant dans la communication que dans nos vies quotidiennes. Il entraine de profondes mutations dans la société. Pour travailler dans le numérique, Il faut certes avoir des compétences techniques mais ce qui compte, c’est de garder l’esprit ouvert. Ma recommandation, c’est d’être toujours en veille, de s’intéresser aux innovations technologiques et aux nouveaux usages qui émergent sans cesse. La curiosité, le partage et l’ouverture d’esprit sont essentiels.

Le Cube, c’est aussi :
Le Prix Cube
La Revue Cube



Leave a Comment